Elections

Les élections en Afrique pour 2017

Cet article a été mis à jour le 26 juin 2017.

Voici une présentation factuelle des 15 élections prévues en Afrique pour 2017 concentrées notamment en juillet/août. Le précédent point sur les élections de décembre 2016 est disponible ici.

elections-afric_19407314_af7b30fb3130fd1e81c45402b181ac0689f08178

Pour une expérience graphique complète, cliquez ici.

Février

  • Somalie

L’élection présidentielle, par les membres de l’assemblée, a eu lieu le 8 février. Elle a été remportée par un ex-premier ministre, Mohammed Abdullahi Farmajo.

Avril

  • Gambie

Les législatives ont été organisées le 6 avril. Le parti du nouveau président, A. Barrow, l’UDP a remporté 31 des 53 sièges de l’Assemblée.

Mai

  • Algérie

Les élections législatives se sont tenues le 4 mai 2017 avec une participation basse à 35%. La coalition au pouvoir, composée du Front de Libération Nationale (FLN) et du Rassemblement National Démocratique (RND),  a été reconduite. Le FLN a obtenu 164 députés, 57 députés de moins par rapport à 2012, et 25,99%. Le RND a quant à lui obtenu 14,91% et 100 députés, soit 29 députés de plus qu’en 2012.

Juin

  • Lesotho

Les législatives anticipées ont été organisées le 3 juin. Le parti All Basotho Convention (ABC) dirigé par Thomas Thabane, de retour de son exil sud-africain, est arrivé en tête avec 48 députés, contre 46 en 2015, et 40,52% des voix. L’ABC a négocié une majorité gouvernementale avec 3 autres partis : Alliance of Democrats (9 députés), Basotho National Party (5 députés), et Reformed Congress of Lesotho (1 député). Thomas Thabane est redevenu Premier ministre, après 2012-2015, le 16 juin 2017. Le Democratic Congress de Pakalitha Mosisili, au pouvoir depuis les élections anticipées de 2015 a perdu 17 sièges en réunissant 25,82% des voix et en obtenant 30 députés. Son principal allié, le Lesotho Congress for Democracy, dirigé par Mothetjoa Metsing, perd un siège par rapport à 2015 avec 11 élus pour 8,95%.

Il s’agissait des troisièmes législatives depuis 2012 : 2012, 2015 et 2017.

Juillet

  • Sénégal

Les législatives sont prévues pour le 2 juillet.

  • Sud Soudan

Les législatives et présidentielles doivent se tenir avant le 9 juillet.

  • Gabon

Les législatives sont prévues pour le 29 juillet.

  • République du Congo

Des législatives sont prévues les 16, premier tour, et 30 juillet, deuxième tour.

Août

  • Rwanda

Le 4 août, le Rwanda organise son élection présidentielle.

  • Kenya

Le Kenya organise le 8 août les législatives et la présidentielle.

  • Angola

Les législatives doivent se tenir le 23 août. Le candidat principal du parti remportant ces élections devient président. Le Président Dos Santos, au pouvoir depuis 1979, ne se représente pas.

Septembre

  • Somaliland

Des élections législatives et présidentielles y étaient prévues le 27 mars. Elles ont été repoussées à septembre à cause de la sécheresse et le risque de famine. A noter que ce pays n’est pas reconnu par la communauté internationale depuis son indépendance unilatérale de la Somalie en 1991.

Octobre

  • Liberia

Le 10 octobre, les libériens choisiront leurs députés et leur président. La Présidente Sirleaf atteindra la limite des mandats et ne pourra se représenter.

Novembre

  • Sierra Leone

Elections législatives et présidentielle prévues pour novembre sans date fixée pour l’instant.

D’ici la fin de 2017

  • République Démocratique du Congo (RDC)

Plus de détails ici.

Standard
Elections

A presentation of the 2017 African National Elections

This article was updated on June 26, 2017.

Here is a factual presentation of the 15 national elections planned in Africa for 2017 with a traffic jam in July/August. The previous update on the last elections of 2016 is available here.

 african-electio_19427582_742cd73cd818543a978a551212a0e9f5ca07a8d4

 

For a full infographic experience click here.

February

  • Somalia

The Presidential election, by the Members of Parliament, took place on February 8. Mohammed Abdullahi Farmajo, an ex-Prime Minister, was elected.

April

  • The Gambia

The Gambia organised parliamentary elections on April 6, 2017. The UDP, the party of the new President A. Barrow – elected in December 2016, have won 31 seats out the 53 available.

May

  • Algeria

The parliamentary elections took place on May 4, 2017. The turnout was low: 35%. The coalition in power, made up of the Front de Libération Nationale (FLN) and Rassemblement National Démocratique (RND),  remains in power. FLN obtained 164 MPs, 57 less than in 2012, and 25,99% of the ballots. RND got 14,91% and 100 MPs, 29 more seats than in 2012.

June

  • Lesotho

Snap parliamentary elections took place on June 3, 2017. The All Basotho Convention (ABC) party led by Thomas Thabane, who returned from his South African exil, became first with 48 MPs, against 46 in 2015, and 40,52% of the votes. The ABC negotiated a governmental majority with 3 other parties: the Alliance of Democrats (9 MPs), the Basotho National Party (5 MPs), and the Reformed Congress of Lesotho (1 MP). Thomas Thabane became Prime minister again, after 2012-2015, on June 16, 2017. The Democratic Congress of Pakalitha Mosisili, who was in power since the 2015 snap elections, lost 17 seats, and 25,82% of the votes for 30 MPs. Its main allied, the Lesotho Congress for Democracy, led by Mothetjoa Metsing, lost one seat compared to 2015 with 11 MPs for 8,95% of the votes.

July

  • Senegal

Parliamentary elections planned for July 2, 2017.

  • South Sudan

Parliamentary and presidential elections have to take place before July 9, 2017.

  • Gabon

The parliamentary elections are planned for July 29, 2017.

  • The Republic of Congo

The two-round parliamentary elections are planned for July 16 and 30, 2017.

August

  • Rwanda

On August 4, Rwanda organises a presidential election.

  • Kenya

Kenya organises on August 8, 2017, both parliamentary and presidential elections.

  • Angola

The parliamentary elections are planned for August 23, 2017.  The candidate from the winning party becomes the country President. President Dos Santos, in power since 1979, does not run this year.

September

  • Somaliland

Due to the drought and the risk of famine in the Horn of Africa, Legislative and Presidential elections, that were planned on March 27, have been postponed to September. This country is not recognised by the international community since its unilateral independence from Somalia in 1991.

October

  • Liberia

On October 10, Liberians will choose their Members and Parliament and their President. President Sirleaf has reached the mandate term-limit.

November

  • Sierra Leone

Legislative and presidential elections are planned for November without an exact date for now.

To be organised by the end of 2017

  • Democratic Republic of Congo (DRC)

More details here ici.

Standard
Elections

An update on the last elections of 2016 – December

Here is a short focus on developments regarding the last 3 elections that took place in 2016 and the postponed elections in the DR Congo. 14 elections are planned for 2017. The previous update about 2016 elections is available here.

elections-2016-_13262802_b7a1c5dbd5c3db305ca458720dda264c8ed54c3d

For a full graphic experience, click here

  • Ghana

Ghanaians voted on December 7 to elect their members of parliament and their president. There was a period of doubt after an apparent hacking of the electoral commission’s website and delays in the announcements of the results. The now ex-opponent Nana Akufo-Addo won the presidential vote with 53.85%. His party, the New Patriotic Front, won the legislatives with 171 seats. Mr. Akufo-Addo was sworn in on January 7, 2017. Since 1992, there have been 3 changes in power through the polls in Ghana.

  • The Gambia

The Gambian presidential election took place on December 1, 2016. The opponent Adama Barrow won. On December 2, outgoing president, Yahya Jammeh, accepted his defeat. N. Dlamini-Zuma publicly hailed this gesture. However, the following week, President Jammeh changed his mind after a correction in the results that did not halter the initial outcome. Since this change, the Economic Community of Western African States (ECOWAS) has decided to work to uphold the results and ensure the peaceful transfer of power to the President-elect. ECOWAS mediation is lead by Presidents Buhari from Nigeria and Sirleaf from Liberia. Since Jammeh’s volte-face, the army has occupied the electoral commission facilities, the head of the electoral commission has been reported fleeing the country just like thousands of Gambians crossing to Senegal. President Jammeh challenged the results before the Supreme Court. The head of this court declared early January that the court was unable to hear the petition before May due to technical reasons. The current presidential mandate comes to an end on January 19, 2017.

  • Côte d’Ivoire

Parliamentary elections took place on December 18, 2016. The official results presented the Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie en Côte d’Ivoire (RHDP) as the large winner with 167 seats out of 255. This movement support Ivorian President, Alassane Ouattara.

Postponed

  • Democratic Republic of Congo (DRC)

President Kabila’s second mandate came to an end on December 19, 2016. According to the UN, at least 40 people died during the demonstrations on December 19 and 20 against Kabila’s refusal to step down. An agreement was reached at the very end of 2016 between the power and opposition movements under the auspices of the Congolese bishops. It states that legislative and presidential elections, originally planned for 2016, then postponed to 2018, should be organised by the end of 2017. It states also that an opponent should be appointed Prime Minister and that Joseph Kabila can stay in power until his successor has been sworn in.

Standard
Elections

Un point sur les dernières élections de 2016 – décembre

Voici un point sur le développement concernant les 3 dernières élections de 2016 et les élections reportées en RD Congo. Le précédent point est disponible ici.

elections-2016-_18588654_eaac1ec5ef72f6d8c2b10f63c24ac7347e66c047

Pour une expérience graphique complète, cliquez ici.

  • Ghana

Les ghanéens ont voté le 7 décembre pour élire leurs députés et leur président. Il y a eu une période de doute suite à un prétendu piratage du site de la commission électorale et du retard dans l’annonce du résultat. L’ex-opposant Nana Akufo-Addo a remporté la présidentielle avec 53.85%. Son parti, le New Patriotic Front, a également remporté la majorité à l’assemblée avec 171 sièges. M. Akufo-Addo a prêté serment le 7 janvier 2017. Depuis 1992, il s’agit de la troisième alternance au pouvoir par les urnes au Ghana.

  • Gambie

L’élection présidentielle gambienne a bien eu lieu le 1er décembre 2016. Elle a été remportée par l’opposant Adama Barrow. Le 2 décembre, le président sortant, Yahya Jammeh, reconnaissait sa défaite, un geste salué par la présidente de la Commission de l’Union africaine, Dlamini-Zuma. Mais la semaine suivante, le président Jammeh changeait d’avis suite à une correction des résultats qui n’altérait cependant pas le résultat initial. Depuis ce revirement, la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de travailler au maintien du résultat et à un transfert pacifique du pouvoir. Sa médiation est menée par les présidents Buhari du Nigeria et Sirleaf du Liberia. L’armée a occupé les locaux de la commission électorale, le président de la commission électorale aurait quitté le pays et des milliers de gambiens auraient traversé la frontière pour se réfugier au Sénégal. Le président Jammeh a décidé de contester les résultats devant la cour suprême. Le président de cette dernière a annoncé début janvier que la cour ne pourrait pour des raisons techniques statuer sur le recours présidentiel contre les résultats des élections avant mai 2017. Le mandat actuel du président Jammeh se termine le 19 janvier 2017.

  • Côte d’Ivoire

Les élections parlementaires ont eu lieu le 18 décembre. Les résultats officiels ont donné gagnant le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie en Côte d’Ivoire (RHDP). Le RHDP a remporté 167 sièges sur 255. Ce rassemblement soutient le président ivoirien, Alassane Ouattara.

Reportées

  • République démocratique du Congo (RDC)

Le 2e mandat du Président Kabila s’est terminé le 19 décembre 2016. Selon l’ONU, au moins 40 personnes sont mortes lors des manifestations des 19 et 20 décembre contre le maintien de Kabila au pouvoir. Un accord a été trouvé à la toute fin de 2016 entre une partie de l’opposition et le mouvement au pouvoir sous l’égide des évêques congolais. Les élections parlementaires et présidentielles étaient prévues pour la fin 2016 puis annoncées comme reportées en 2018. Avec cet accord, et pour l’instant, les élections sont prévues d’ici la fin de 2017. D’ici là, l’accord prévoit le maintien de Joseph Kabila en tant que président jusqu’à la prise de fonction de son successeur et la nomination d’un premier ministre d’opposition.

 

Standard