Featured

COVID-19 en Afrique : point d’étape au 24 juin 2020 – Débat radio

Le 24 juin 2020, Thibaud Kurtz, fondateur d’Horizon Africa a participé à un débat sur Africa Radio. Il s’agissait d’un point d’étape sur l’évolution de la lutte contre la pandémie de la COVID-19 sur le continent. Il couvrait l’Afrique du Sud et la région australe.

Le lien vers l’émission radio est ici.

Défis pour la nouvelle présidence botswanaise

Voici un résumé de la note préparée par le fondateur d’Horizon Africa, Thibaud Kurtz, publiée par l’IFRI en novembre 2018 :

Botswana : quels défis pour la nouvelle présidence Masisi ? 

Le 1er avril 2018, Mokgweetsi Masisi est devenu le cinquième président du Botswana. Ce pays n’a connu qu’un seul parti au pouvoir depuis son indépendance en 1966. L’organisation régulière d’élections multipartites au suffrage universel depuis les années 1960, sa stabilité et son développement économique rendent singulier cet État d’Afrique australe.

couv_kurtz_botswana_2018.jpg

Ce pays est un précurseur du changement pacifique entre présidents sur le continent. Toutefois, la transition actuelle ne se fait pas sans tension entre le nouveau et l’ancien chef d’État, Ian Khama. Le Botswana se trouve à un tournant de son histoire et les élections de 2019 devraient confirmer la recomposition politique, sociale et démographique à l’œuvre dans ce pays. Cette note examine l’émergence et l’avènement de Mokgweetsi Masisi, sa stratégie pour remporter les élections de 2019 et l’état des forces entre le parti au pouvoir et une opposition divisée mais devenue majoritaire en voix en 2014.

La note est disponible ici :

https://www.ifri.org/fr/publications/notes-de-lifri/botswana-defis-nouvelle-presidence-masisi

Preventing Electoral Violence

Horizon Africa founder, Thibaud Kurtz, co-edited and contributed to a handbook on preventing and mitigating electoral violence based on 14 countries in Southern Africa.

The document was prepared under the auspices of the foundation European Centre for Electoral Support (ECES), the Electoral Support Network in Southern Africa (ESN-SA) with a funding from the European Union and ECES.

PEV SADC.jpeg

It was presented at the Massachusetts Institute of Technology (MIT) in August 2018 :

http://www.eces.eu/posts/massachusetts-institute-of-technology-mit-workshop

The document is available here :

Click to access Preventing%20and%20Mitigating%20Electoral%20Conflict%20and%20Violence.pdf

Zimbabwe et l’après Mugabe : 100 jours, 6 mois et 1 an plus tard

Le 18 mars 2018, le fondateur d’Horizon Africa a participé à un débat sur la radio Africa n°1 sur les 100 jours du nouveau président zimbabwéen : Emmerson Mnangagwa.

Le lien vers l’émission radio est ici.

Le 13 juin, le fondateur d’Horizon Africa a participé à un nouveau débat sur la radio Africa n°1 sur la préparation des premières élections de l’après Mugabe au Zimbabwe, le 30 juillet 2018.

Le lien vers l’émission radio est ici.

Le 21 novembre 2018, le fondateur d’Horizon Africa, est revenu pour RFi sur la première année sans Mugabe au pouvoir au Zimbabwe.

Le lien vers l’article  est ici.

 

SADC et médiations

IFRI cou

Voici un résumé de la note préparée par le fondateur d’Horizon Africa, Thibaud Kurtz, publiée par l’IFRI :

Efficacité des médiations de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Bilan et leçons (2012-2017).

La Communauté de développement de l’Afrique australe (plus connue sous son acronyme anglais « SADC ») compte parmi ses membres plusieurs puissances africaines, dont l’Afrique du Sud et l’Angola.

L’Afrique australe est souvent considérée comme la région la plus stable du continent africain, la SADC a cependant mené depuis 2012 des médiations officielles dans quatre de ses États membres confrontés à des crises internes : le Lesotho, le Zimbabwe, Madagascar et la République démocratique du Congo (RDC). Elle est également intervenue de manière plus discrète au Malawi et au Mozambique. Cette note analyse les conditions de ces interventions et en mesure l’efficacité très relative, ainsi que les efforts constants d’amélioration poursuivis par l’organisation. Elle souligne également la variété des interventions – essentiellement centrées sur une volonté de maintenir la stabilité et de limiter les influences extérieures – et le rôle prépondérant des chefs d’État en matière décisionnelle.

La note est disponible ici :

Click to access kurtz_mediations_sadc_2018.pdf